Main content of this page

Anchor links to the different areas of information in this page:

You are here: Home. Presse.

GDS nouvelle formule a enthousiasmé la filière

GDS nouvelle formule a enthousiasmé la filière

+ Grand Opening : la profession était à la fête avec Beth Dito
+ Compliment : le nouveau concept est bien perçu
+ Showtime : nombreuses sont les marques qui se sont servies de GDS comme plateforme pour leurs relations publiques
+ Modèles : tendances des sandales et des espadrilles
+ tag it! by gds : prochainement sur trois jours
+ Shoedition : les blogueurs parlent sur les tendances de la chaussure
+ OUT OF THE BOX : tout Düsseldorf en fête


Le lancement a été tonitruant : dès le mardi soir, les experts de la filière et les personnalités se sont retrouvés pour le Grand Opening aux Schwanenhöfen de Düsseldorf pour fêter le nouveau GDS dans une ambiance placée sous la bonne humeur. La vedette américaine, Beth Ditto, a chanté « I love shoes » tout en se déplaçant à travers la salle entre les invités. Ce début réussi pour les spectateurs de la soirée s’est poursuivi sur le salon au cours des jours suivants. La réalisation du concept présenté il y a un an à la profession a su convaincre : les dates avancées se sont révélées être un bon choix et la nouvelle répartition des halls en trois univers a, elle aussi, reçu l’approbation des intéressés. Ceci explique que nombre d’exposants avait choisi GDS comme tribune et que la presse devait courir d’un stand à un autre pour ne pas rater les nombreux événements phares du salon. Des personnalités telles qu‘Eveline Hall, Bonnie Strange, Marcel Ostertag et Leo Bartsch ont déclenché un mitraillage de flashs tout comme les défilés de mode spectaculaires sur les podiums de GDS et sur les stands des exposants.

Au total, plus de 900 marques ont profité de l’opportunité de se présenter sur GDS. Sur tag it! by gds, le deuxième nouveau concept du salon, 370 autres exposants étaient là pour être découverts. Ceci a attiré des visiteurs de plus de 100 pays qui, tout au début de la nouvelle saison de la chaussure, se sont informés sur les prochaines tendances et se sont exprimés avec enthousiasme sur le nouveau concept du salon. Notamment, les visiteurs étrangers ont signalé lors d’une enquête représentative menée sur le salon que ce nouveau concept leur permettait de mieux utiliser leur temps de visite.

Werner Matthias Dornscheidt, Président du Directoire de Messe Düsseldorf, et son équipe se sentent renforcés dans leur conviction par les échos positifs tant des exposants que des visiteurs : « ce fut un bon nouveau début pour notre salon de la chaussure ! Nombreux sont les exposants qui nous ont fait des compliments sur notre concept et la qualité des visiteurs, parmi eux, des personnes qui étaient encore plutôt sceptiques peu de temps avant. Nous savions que les dates tôt en saison étaient un défi certain et nous nous attendions à un léger recul du nombre des visiteurs. Mais nous sommes persuadés qu’à partir de février nous aurons un écho bien meilleur encore, car lors d’interviews auprès des visiteurs, le taux de satisfaction a été de 91 %. Un excellent résultat qui reflète la bonne ambiance qui régnait sur GDS. «

Il semble que ce taux élevé de satisfaction des visiteurs soit dû au nouveau positionnement de GDS : de fait, 73% d’entre eux – la plupart étant des décideurs au niveau des achats – ont dit venir sur le salon en tant que plateforme d’information pour se faire une idée du marché. Près de la moitié de toutes les personnes interrogées sont même venus à Düsseldorf avec l‘idée de passer des commandes sur le salon.

Kirstin Deutelmoser, Directrice de GDS et de tag it! by gds, tire un bilan positif : « GDS doit être le point de départ de la nouvelle saison et avant tout, générer de la curiosité face à de nouveaux produits. Pour les exposants, il faut désormais continuer à parfaire la présentation car cette session a nettement montré une chose : du fait de la date tôt en saison de GDS, nombreux sont les détaillants qui décident déjà sur le salon quels seront les fournisseurs auprès desquels ils passeront leurs commandes et ceux qui seront éliminés. Mais qu’en plus, des ordres aient été déjà passés sur GDS, j’en suis ravie. «

Sur ce point justement GDS ne faillit pas à sa réputation de salon leader et présente dès l’entrée de saison les principales tendances de la chaussure. Dès à présent à Düsseldorf, il a été possible de déceler clairement les premières grandes tendances de la saison P/E 2015. Très important : les sandales avec une voute plantaire profilée, parfois dans une optique liège, ou parfois recouverte de cuir. Pour les matières de dessus, c’est le plus souvent du cuir noble qui sera employé, avec des effets dans diverses matières.

Les espadrilles classiques deviennent un peu plus exotiques dans leurs nouvelles interprétations. Celles-ci ont été présentées sur GDS avec de nouveaux uppers et formes qui sortent de l’ordinaire. Au niveau des semelles, il y a aussi un grand choix, qui va des plates avec cinq millimètres d’épaisseur jusqu’aux semelles compensées, aux semelles plateau et aux semelles fantaisie profilées.

Par ailleurs, ce fut étonnant de voir sur le salon la variété de modèles T-Strap. Diverses marques ont présenté des types de Mary-Janes les plus fantaisies mettant en scène le cou-de-pied de la femme avec talent, tant avec des sandales plates qu’avec des escarpins élégants et à talons hauts.

En observant les tendances qui se trouvaient dans les trois univers, on a pu constater par ailleurs que la nouvelle répartition des halls a donné l’orientation voulue aux visiteurs.

De ce fait, si les organisateurs du salon sont satisfaits du démarrage réussi de GDS, en revanche, ils sont conscients que tag it! by gds a encore besoin de se développer. Kirstin Deutelmoser explique : « l’idée fondamentale du salon est bonne, nous allons, après le salon, l’analyser ensemble avec la filière et de nouveau l‘ajuster. La première des mesures est déjà prise : la prochaine session de tag it! by gds se tiendra sur trois jours, du mercredi au vendredi. «

GDS s’adresse aux consommateurs
Outre le fait de satisfaire les exposants et les visiteurs, l’équipe de Messe Düsseldorf s’était aussi donnée comme objectif d’approcher les consommateurs de chaussures et d’accessoires sur le plan émotionnel. En plus des nombreuses opérations de relations publiques des exposants, qui furent présentées pour la première fois par le salon sous forme de parcours presse, le shoedition, le café des Fashionblogger, faisait le vendredi son entrée sur GDS. Pas moins de 100 blogueurs modeux ont suivi l’invitation à découvrir le salon, ses exposants et ainsi, les toutes nouvelles tendances des chaussures pour les présenter via leurs blogs et les réseaux sociaux. Outre le Bloggercafé, exploité en coopération avec styleranking, GDS présentait Maja Wyh, sa première égérie blogueuse, qui a photographié pour son blog les pépites mode qu’elle avait personnellement sélectionnées sur GDS.

GDS a permis cette fois-ci, non seulement aux professionnels ou aux multiplicateurs de s’informer sur les tendances de la chaussure mais aussi elle a tenté de sortir du salon et d’aller en ville avec „OUT OF THE BOX“ –. Ensemble, avec des marques et des détaillants, ils ont réussi à enthousiasmer le consommateur pour la chaussure et les accessoires en organisant le vendredi plus de 100 promotions, offres et soirées. Les faits visuels marquants furent des escarpins de deux mètres de haut venus orner la Königsallee et sur la Schadowplatz, une boîte à chaussure dans laquelle on pouvait marcher. Les détaillants comme, par exemple, Schadow Arkaden, Apropos, Schuhhaus Juppen, Breuninger, Clarks et Emporio Armani avaient réservé aux fans de chaussure des offres spéciales et se sont réjouis de voir tant de monde. Sur le Kö-Bogen, devant la tribune, les gens se pressaient pour voir Madame la baronne de Kö faire des exercices de danse et animer un défilé de mode en saluant le chouchou du public, Jorge Gonzáles, celui-ci ayant permis aux habitantes de Düsseldorf de s’entraîner gratuitement à défiler sur un podium.

Les prochaines éditions de GDS et tag it! by gds se tiendront du 4 au 6 février 2015 et du 29 au 31 juillet 2015.

PDF Download (378.3 KB)
RTF Download (47 KB)